« Le marché locatif du Grand Lyon connaît une tension importante »

09 sep 2021
Modifié
09 déc 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Avec une offre locative qui peine à répondre à la demande, Lyon connaît depuis plusieurs années un marché de la location tendu. Les prix des loyers augmentent et les délais pour trouver un locataire se raccourcissent fortement. Une tendance confirmée par Miloud Hazam, président du SIA. 

Image
lyon-metropole-logicimmo
La métropole de Lyon est très appréciée des investisseurs immobiliers. © RossHelen - Shutterstock

Quel est l’état locatif de votre secteur en ce moment ?

Il est toujours très tendu. Nous avons beaucoup plus de demandes que d’offres. Plus on se rapproche de la métropole de Lyon, plus il est difficile de trouver un bien en location. Lorsqu’un logement est disponible, nous recevons donc immédiatement de très nombreuses demandes. Cette tendance est visible sur l’ensemble du département.

« Dans le Grand Lyon, trouver une maison à la location s’avère compliqué »

Miloud Hazam, président du SIA.

Quel est le délai moyen pour louer un appartement dans votre secteur ?

Sur Villefranche-sur-Saône, Vienne ou la métropole lyonnaise, la location est réalisée lors des premières visites en seulement 3 ou 4 jours. C’est donc extrêmement rapide. En travaillant directement dans le fichier client, il n’est même pas nécessaire de publier une annonce. Sur certains secteurs, l’offre de maisons est très faible. C’est le cas par exemple sur l’ouest et le nord de Lyon et sur le Val de Saône. Quand un bien de ce type est disponible, il va se louer aussi rapidement qu’un appartement deux chambres en plein cœur de la métropole.

600 €/mois

C’est le loyer moyen d’un T2 dans le département du Rhône.

La présence de transports en commun est-elle un atout pour la location d’un logement ?

C’est indéniablement le cas dans la métropole de Lyon. Les locataires souhaitent vivre à côté du métro et des bus. C’est un peu moins vrai en dehors de cette zone même si cela est en train d’évoluer rapidement.

750 €/mois

Il s’agit du loyer moyen d’un appartement 3 pièces dans le département du Rhône.

Quel est l’objectif des investisseurs qui s’adressent à vous ?

Ils souhaitent à la fois se constituer un patrimoine et profiter de revenus locatifs. Le département du Rhône dispose de toutes les typologies environnementales. Nous avons une grande métropole, des villes moyennes comme Villefranche-sur-Saône et des zones rurales. Notre secteur est également composé de banlieues résidentielles à l’est de Lyon (Mézieux et Saint-Priest, par exemple) et de quartiers très préservés dans l’Ouest lyonnais. On peut ainsi citer les Monts d’Or ou la Tour de Salvagny. Nous proposons donc des produits très différents, adaptés à des profils d’investisseurs très variés. Ils peuvent tout faire dans notre région : acheter leur résidence principale, s’offrir une maison secondaire, faire du locatif étudiant, réaliser de l’investissement patrimonial.

Image
silhouette homme pour ITV ©Logic-immo
Miloud Hazam
Président
Service Inter-Agences
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !