« La crise sanitaire a poussé de nouveaux acheteurs à s’intéresser à Garéoult »

04 oct 2021
Modifié
09 déc 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La crise sanitaire a très fortement renforcé l’attractivité des petites villes et des villages situés dans les environs de Toulon. Cette tendance, David Salabert, directeur de l’agence CI IMMO Consulting, la constate très clairement sur le marché immobilier de Garéoult.  

Image
maison-gareoult-logicimmo
Typiquement provençal, Garéoult séduit les acquéreurs notamment grâce à sa proximité avec Toulon. © Guy Bouchet - Photononstop

Quelle est l’étendue de votre secteur géographique ?

Nous travaillons principalement sur Garéoult, et plus précisément sur la zone du code postal 83136 qui regroupe le canton.

35 minutes

C’est le temps de trajet entre Garéoult et Toulon via la A57 et la D43.

Pourriez-vous nous décrire l’état des lieux du marché immobilier de la transaction de Garéoult ?

Nous avons plus de demandes que d’offres. Cela a toujours été le cas il est vrai. Cependant, depuis le début de la crise sanitaire, la tendance s’est accentuée. Actuellement, nous travaillons à flux tendus. Si un bien est au bon prix, il est en principe vendu en 15 jours. Les terrains à bâtir sont également très prisés des acquéreurs. S’ils sont correctement estimés, ils trouvent preneur en seulement une semaine. Dans certains cas de figure, nous n’avons même pas le temps de les commercialiser.

« Les villes autour de l’axe Brignoles – Toulon sont très appréciées des travailleurs de l’agglomération toulonnaise »

David Salabert, directeur de l’agence CI IMMO Consulting

Quelle est l’origine des acquéreurs qui s’intéressent au secteur de Garéoult ?

Avant la crise sanitaire, nous recevions principalement des demandes d’acheteurs provenant de Toulon et sa métropole. La grande majorité d’entre eux était des retraités ou des personnes en mutation professionnelle. Dorénavant, les acheteurs proviennent de toute la France. Le télétravail a en effet permis à de nombreux Français de venir s’installer dans notre région pour travailler à distance. C’est d’autant plus facile que la ville possède la fibre.

2 854 €/m²

C’est le prix moyen au m² d’un logement ancien à Garéoult.

Pouvez-vous nous donner un exemple de bien recherché et son prix reflétant le marché actuel de Garéoult ?

Une maison d’environ 100 m² avec ou sans gros travaux, donc habitable tout de suite, sur un terrain de minimum de 1500 m² se négocie entre 360 000 et 400 000 €. Si la maison dispose d’une piscine, il faut compter approximativement 5 % d’augmentation par rapport aux prix pratiqués à la sortie du premier confinement.

Image
David Salabert
David Salabert
Directeur
Agence CI IMMO Consulting
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !