« La crise n’a pas freiné l'essor du marché immobilier de La Ciotat »

11 fév 2021
Modifié
27 jan 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Située entre mer et colline, La Ciotat est une commune alliant selon ses habitants, charme et infrastructures de qualité. Jacques Lumbroso, directeur de l’agence Experia à La Ciotat, nous éclaire sur les caractéristiques de ce marché prisé.

Image
marseille
La Ciotat, avec son Vieux-Port et ses calanques, séduit de nombreux acquéreurs. © Studio Empreinte – Shutterstock

Selon vous, pourquoi acheter sur La Ciotat ?

Jacques Lumbroso — La Ciotat est une ville au bord de la Méditerranée avec un esprit de village. Elle bénéficie d’une excellente situation géographique à moins de 40 minutes des métropoles marseillaise, aixoise et toulonnaise. Très bien équipée, elle compte de nombreux commerces, établissements scolaires et 1er cycle universitaire, ainsi qu’un réseau remarquable de médecins spécialistes. Il y fait bon vivre autour de son Vieux-Port ou au cœur de ses calanques.

4 642 €/m²

C’est le prix moyen pour l’achat d’un logement sur La Ciotat.

Quel est le profil de votre clientèle dans la ville ?

Nous recevons principalement des personnes à la recherche d’une résidence principale, avec près de 70 % de nos transactions et une répartition au profit des primo-accédants, jeunes retraités et jeunes couples travaillant sur Marseille, de plus en plus nombreux. L’achat en résidence secondaire est resté peu significatif sur l’année écoulée, tout comme l’investissement locatif fortement orienté sur des petites surfaces à petits prix.

40 minutes

C’est la distance, en voiture, entre La Ciotat et le centre-ville marseillais.

Quels sont les secteurs les plus recherchés ?

De nombreux acquéreurs recherchent la proximité du Vieux-Port et du centre-ville, mais les quartiers du Mugel, des plages, restent également très prisés. La vue mer demeure un critère privilégié qui bénéficie aux quartiers dominant la baie. Nous rencontrons un très fort engouement pour sa commune voisine résidentielle de Ceyreste. Sur le marché de la maison, il faut être très réactif, car les biens à la vente se font rares et partent en moins d’un mois.  

Qu’en est-il des biens les plus prisés ?

Comme nous le précisons ci-dessus, la demande immobilière est particulièrement forte sur le marché de la maison individuelle, surtout de plain-pied. Nous enregistrons de très nombreuses demandes pour des maisons en centre-ville disposant d’un terrain même de petite taille.

« Pour vendre un bien à La Ciotat, il faut l’afficher à son plus juste prix »

Jacques Lumbroso, directeur de l’agence Experia à La Ciotat.

Quel est le coût moyen pour l’achat d’un appartement ou d’une maison dans la ville ?

Pour acheter un appartement F2 dans le centre-ville ciotaden, il faut compter entre 160 000 et 220 000 €. Pour un F3, la fourchette des prix est plus large et varie de 220 000 à 350 000 €, les prix les plus forts étant concentrés sur les résidences les plus récentes. Pour une maison, le « ticket » d’entrée est de 350 000 €.

Comment se porte le marché immobilier ciotaden dans ce contexte de crise sanitaire ?

Il reste dynamique porté par une bonne gestion communale et une nette amélioration de l’espace urbain. Pour une négociation réussie, les vendeurs doivent néanmoins veiller à afficher un prix de vente juste en parfaite cohérence avec les ventes intervenues. Se fier aux annonces de mise en vente, avec des prix trop souvent surestimés, conduit à des désillusions et entache durablement la vente de son bien.

Image
jacques-lumbroso
Jacques Lumbroso
Directeur
EXPERIA agency
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !