« Dans le 13e arrondissement de Marseille, la pression démographique est forte »

21 mar 2022
Modifié
21 mar 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le 13e arrondissement de Marseille a vu se construire de nombreux programmes neufs, dans des quartiers aux atmosphères variées. Aude Antoniadis, responsable vente, location et gestion chez MSG Immo 13, nous fait part des opportunités que présente ce secteur.

Image
maison-marseille-logicimmo
Le 13e arrondissement de Marseille propose une ambiance résidentielle à proximité de nombreux campus. © Image Supply – Shutterstock

Quelles sont les spécificités du 13e arrondissement de Marseille ?

Depuis une vingtaine d’années, le 13e arrondissement a beaucoup évolué, voyant fleurir de multiples petites résidences ainsi que des villas très familiales, mais aussi beaucoup de programmes de constructions d’immeubles neufs. En effet, c’est un quartier dans lequel il restait encore de nombreux terrains constructibles. Le Technopôle de Château-Gombert prend également de l’ampleur, tant en ce qui concerne l’implantation des sièges de grosses entreprises, que des grandes écoles ! La ligne du Très Grand Bus fonctionne bien, avec sa voie réservée, qui mène directement à la station de métro La Rose, donnant elle-même accès à toute la ville. La création de quelques écoles supplémentaires et de nouvelles voiries pour limiter les engorgements serait toutefois la bienvenue. Le secteur est assez étendu et divisé en 11 quartiers, à l’ambiance parfois très urbaine, voire presque rurale par endroits. Il y a beaucoup de diversité ici.

2 855 €/m²

C’est le prix moyen d’un appartement dans l’ancien, dans le 13e arrondissement de Marseille.

Comment s'y porte le marché immobilier ?

Il n’a pas vraiment souffert de la crise sanitaire, et je crois pouvoir dire qu’il en a été de même pour tout le sud de la France ! Le volume de transactions ne cessant d’augmenter, les deux dernières années ont été très chargées pour le métier. Pour les investisseurs, l’immobilier a été une valeur où se réfugier en ces temps troublés. Pour les autres, ils ont concrétisé leur projet dès la sortie des confinements. En règle générale, ceux qui n’avaient pas ou peu d’espaces extérieurs chez eux se sont orientés vers des biens bénéficiant de larges terrasses, ou même de jardins, pour gagner en qualité de vie.

« Notre belle ville attire de plus en plus de travailleurs d’autres régions profitant du télétravail »

Aude Antoniadis, responsable vente, location et gestion chez MSG Immo 13

Quels sont les délais de vente dans votre secteur ?

Pour une commercialisation type, il faut compter en moyenne un mois et demi. Si un bien est proposé au prix, il partira rapidement.

73 %

C’est la proportion d’appartements dans le 13e arrondissement de Marseille.

Pouvez-vous nous présenter votre agence ?

Nous sommes basés dans le 13e arrondissement de Marseille, dans une zone commerciale très accueillante avec parking. Nous intervenons en majorité dans cet arrondissement, Plan-de-Cuques et Allauch, mais aussi régulièrement au cœur du centre-ville marseillais tant dans la transaction que dans la gestion de biens. Nous sommes une structure indépendante, composée uniquement de salariés et bénéficions d’une réelle expérience du terrain. En plus de travailler ici, nous y habitons tous ! C’est ce qui nous permet de développer des contacts privilégiés avec nos clients : nous sommes confrontés aux mêmes enjeux qu'eux.

Image
Aude Antoniadis
Aude Antoniadis
Responsable vente, location et gestion
MSG Immo 13
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !