Rénovation : Pouvez-vous bénéficier de MaPrimeRénov’ ?

Xavier Beaunieux 15 jan 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Une récente étude montre que quatre porteurs de projet sur dix ignorent - bien qu’y étant parfaitement éligibles - avoir droit aux aides à la rénovation énergétique. II nous a semblé utile de rappeler à qui s’adresse MaPrimeRénov’, ce que cette prime comprend et dans quels cas il est possible d’en invoquer le bénéfice.  

Image
La rénovation de la charpente de son habitation est très importante.
Êtes-vous éligible à MaPrimeRénov’ ? ©KAY4YK
Sommaire

Destinée à financer les dépenses engagées pour des travaux d’amélioration des performances thermiques des habitations, MaPrimeRénov’ s’inscrit dans la lutte que mène le gouvernement contre les passoires thermiques. Afin de couvrir le spectre le plus large possible, cette prime - à l’origine réservée aux ménages les plus modestes - est désormais accessible à tous les propriétaires, quels que soient leurs revenus. Peuvent aussi prétendre à MaPrimeRénov’ non seulement les propriétaires occupant leur logement, mais également  - sous conditions - ceux qui le proposent à la location. Enfin, les copropriétés peuvent, elles aussi, prétendre à cette prime.

MaPrimeRénov' remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité » et « Habiter mieux sérénité ».

Quatre familles de travaux y donnent droit

MaPrimeRénov’ a pour finalité de venir en aide aux propriétaires désireux d’améliorer la performance énergétique de leur logement. Plus précisément, cette prime s’applique aux travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou encore aux audits énergétiques. Il est toutefois important de préciser que, pour pouvoir prétendre à MaPrimeRénov’, vous devez confier votre chantier à un professionnel labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Jusqu’à 20 000 € par logement

Le montant de la prime qui vous sera versée est fonction des matériaux et des équipements utilisés, du gain écologique dont permettent de profiter les travaux ainsi que de votre niveau de revenus. Plafonnée à 20 000 € sur une durée de cinq ans maximum, MaPrimeRénov’ peut aussi se cumuler avec d’autres aides : Certificats d’Économie d’Énergie, Action logement, aides locales aux travaux. 

Les travaux doivent avoir été effectués par des entreprises labellisées RGE (reconnues garantes pour l’environnement).

4 mois maximun pour toucher la prime

Si vous envisagez de bénéficier de MaPrimeRénov’, déposez - en amont du chantier - votre demande sur maprimerenov.gouv.fr. Certaines pièces attestant notamment de votre identité et de votre niveau de ressources vous seront demandées. Si votre dossier est accepté, vous pourrez alors démarrer les travaux. À leur achèvement, vous devrez fournir un RIB ainsi que la facture du professionnel qui les aura réalisés. MaPrimeRénov’ vous sera versée, par virement bancaire, dans un délai de quatre mois maximum. La popularité de ce dispositif n’a toutefois pas été sans susciter des retards de paiement.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
canalisations bouchées astuces
Travaux
Tout le monde rencontre au moins une fois dans sa vie un problème de canalisations bouchées. En plus de la gêne occasionnée, trouver une solution vraiment efficace se révèle souvent un véritable casse...
Image
Cuisine-plan-de-travail-rénovation-logicimmo
Travaux
Rénover son plan de travail est une bonne idée pour donner un coup de jeune à sa cuisine. Mais pas besoin de le changer entièrement pour cela, il peut être suffisant de le recouvrir avec un autre...