« À Saint-Raphaël, les secteurs d’Anthéor et d’Agay sont très prisés »

La rédaction 04 oct 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Près du massif de l’Esterel, Saint-Raphaël est une ville prisée par les acquéreurs. Bruno Borja, négociateur immobilier de l’agence Rastel d’Agay nous en dit plus sur le marché immobilier de cette commune.

Image
saint-raphael-logicimmo
Sur la Corniche d’Or, le quartier d’Anthéor à Saint-Raphaël offre un cadre de vie unique. © StevanZZ – Shutterstock

Comment se porte actuellement le marché immobilier raphaëlois ?

Il fait preuve d’un fort dynamisme pour ce qui est de la demande immobilière. Il l’est moins du côté de l’offre, car les vendeurs hésitent à mettre en vente leur bien de peur de ne pas retrouver facilement, et d’un éventuel reconfinement.

Les prix immobiliers ont-ils évolué ces derniers mois dans la ville ?

Nous n’avons pas observé d’évolution spécifique. Les prix immobiliers restent stables.

5 376 €/m²

C’est le prix moyen pour acheter un logement dans le quartier Anthéor à Saint-Raphaël.

Quels sont les biens les plus prisés à Saint-Raphaël ?

Les acquéreurs privilégient les biens disposant d’une vue mer ou d’un accès rapide au front de mer.

Et quels sont les secteurs les plus recherchés à Saint-Raphaël ?

La demande est très forte dans les quartiers d’Anthéor et d’Agay. Les acheteurs apprécient la situation géographique exceptionnelle du secteur Anthéor, entre le massif de l’Esterel et la mer Méditerranée. C’est également le cas d’Agay avec ses plages de sable fin surmontées par le sommet du Rastel.

Combien de temps faut-il pour vendre un logement dans ces quartiers prisés ?

Les biens trouvent preneurs, en moyenne, entre deux à quatre mois. Il n’est également pas rare de recevoir une offre d’achat dès la première visite du logement.

2 à 4 mois

C’est le délai dans lequel les biens trouvent preneurs dans les quartiers Anthéor et Agay.

Pouvez-vous nous donner une idée du budget pour l’achat d’un appartement dans votre secteur d’activité ?

L’agence a récemment vendu un studio de 20 m2 avec vue mer à 170 000 €. Pour un appartement trois pièces avec un accès direct à la mer, il faut compter entre 350 000 et 400 000 €.

Qu’en est-il pour une villa ?

Tout dépend de la prestation recherchée. À titre d’exemple, une villa d’environ 140 m2 avec une piscine et vue mer se vend entre 800 000 et 900 000 €.

« Les acquéreurs privilégient les biens avec vue mer ou avec un accès rapide au front de mer »

Bruno Borja, négociateur immobilier de l’agence Rastel d’Agay à Saint-Raphaël

Comment entrevoyez-vous l’avenir du marché immobilier raphaëlois ?

Nous sommes optimistes, mais nous espérons avoir davantage de biens à proposer à nos clients acquéreurs dans les prochains mois.

Pour finir cet entretien, pouvez-vous me présenter votre agence ?

Rastel d’Agay est une agence traditionnelle composée de 2 négociateurs, où nous sommes spécialisés sur les biens du bord de mer tout en proposant de nombreux biens sur différents secteurs du Var par le biais de notre groupement Primmo.

Image
Bruno Borja
Bruno Borja
Négociateur immobilier
Agence Rastel d’Agay
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
A la une !