« En Moselle, la demande de logements neufs est très forte »

La rédaction 12 nov 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Véritable carrefour des grands axes routiers européens, la Moselle attire toujours plus d’acquéreurs. Fabrice Douet, directeur commercial du Groupe Habiter, fait le point sur l’immobilier neuf dans son secteur.

Image
metz-ville-moselle-logicimmo
La Moselle fait partie des départements appréciés par les acquéreurs recherchant un bien dans le Grand Est. © RossHelen – Shutterstock

Votre clientèle est-elle locale ou vient-elle d’autres régions ?

Historiquement, notre clientèle est locale, mais les demandes évoluent depuis la démocratisation d’internet. Nous constatons que la région est attractive, pour les acquéreurs locaux comme nationaux et internationaux. Notre clientèle est constituée d’environ 50 % d’investisseurs et 50 % de propriétaires occupants.

Comment évolue le marché de l’immobilier depuis la crise sanitaire ?

Malgré la Covid-19, l’année 2020 a été bonne pour les promoteurs, qui ont moins de stock et ont des difficultés à répondre à la demande. La quasi-totalité des ventes s’effectue sur plan. En outre, on constate que les prix augmentent, notamment du fait d’une augmentation du prix des matières premières et des bons terrains, devenus très rares.

3 200 €/m²

C’est le prix moyen pour un appartement neuf dans la région messine.

Quels sont les critères des acquéreurs dans le neuf ?

Le logement neuf garantit des matériaux modernes et une bonne isolation pour de véritables économies d’énergie. L’agencement des pièces intérieures et le choix des finitions sont également de vrais plus. Quant à la présence quasi-systématique de terrasse, d’un ascenseur et d’un garage, ils finissent de convaincre les clients. Les taux de crédit relativement bas ainsi que les avantages fiscaux, incitent également à l’achat dans le neuf. 

« Tous nos appartements possèdent a minima une terrasse, voire un petit jardin en RDC »

Fabrice Douet, directeur commercial du Groupe Habiter

Avez-vous des critères supplémentaires qui vous différencient de la concurrence ?

Notre maître d’œuvre se situe dans nos locaux, nous disposons d’un showroom pour les finitions, et nous avons une décoratrice d’intérieur pour conseiller nos clients. Nous sommes également syndic et gestionnaire de patrimoine.

63 000 €

C’est la réduction d’impôt pour un engagement de 12 ans avec le dispositif Pinel.

Quels types de biens conseilleriez-vous à des primo-accédants?

Idéalement, je conseillerais un appartement avec au moins 2 chambres. Les premiers appartements achetés sont souvent revendus pour un plus grand projet à venir. Pour vous donner un ordre de prix, un F3 — donc avec 2 chambres — se situe entre 190 000 € et 225 000 €. Bien entendu, une jolie vue, un dernier étage ou encore une exposition plein sud peuvent faire évoluer les prix.

Pour finir, pouvez-vous nous présenter votre groupe ?

Le Groupe Habiter existe depuis plus de 25 ans. Il intervient dans le secteur Grand Est, plus particulièrement sur l’axe Nancy — Luxembourg. Nous proposons également des programmes immobiliers dans toute la France. Notre point fort ? Avoir les bons emplacements, ceux attendus par notre clientèle.

Image
Fabrice Douet
Fabrice Douet
Directeur commercial
Groupe Habiter
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
A la une !
Image
Arrière pays Marseille
Près de chez vous
La vie y était déjà douce, mais depuis que Plus belle la vie y a pris ses nouveaux quartiers, Allauch est devenue le théâtre du tournage de la série à succès. Aux portes de Marseille, le village...